Vous allez (enfin) vous (re)mettre au sport. Et pour de bon ! Mais comment bien choisir sa salle de sport ? Que vérifier avant de signer ?

En effet, découvrir un nouvel environnement n’est pas toujours chose facile. Pour réussir à vous adapter sans difficulté, vous devez impérativement prendre le temps de sélectionner une salle où vous vous sentez à l’aise, et qui possède tous les avantages qui permettront de libérer votre potentiel.

Un mot d’ordre : tester, tester, et encore tester.
Pour cela, vous allez devoir visiter plusieurs salles, écouter le bouche à oreilles (amis, collègues, avis sur internet), pour pouvoir comparer les différentes opportunités, et choisir la meilleure.
Dans cet article, nous vous présentons les éléments essentiels à prendre en compte dans votre décision. Veillez à analyser tous ces points à chaque visite de salle, pour faire le choix optimal.
Pour vous guider et vous éviter bien des désagréments, suivez nos 10 commandements

 

1- L’accessibilité de la salle

La localisation de la salle où vous vous entraînerez est l’élément le plus important avec le prix. Imaginez-vous, sortant du travail un soir, et devant traverser la ville pour aller vous entraîner, puis refaire le chemin en sens inverse… Difficile non? Lorsque l’on  débute le sport, c’est encore plus important de veiller à choisir un club qui ne soit pas trop éloigné de son domicile, pour ne plus avoir d’excuses pour sécher l’entrainement.

L’idéal est une salle qui se situe sur son trajet, entre son domicile et son travail.

De plus, il faut veiller à son accessibilité : peut-on y venir tard le soir? Peut-on se garer sans problème ?

2- Des horaires d’ouverture larges 

Les horaires d’ouvertures sont un élément sur lequel de nombreuses salles essayent de faire la différence par rapport à leurs concurrentes. Celles étant ouvertes très tôt et fermant très tard sont donc assez nombreuses, mais veillez à vous renseigner.

Que l’on soit très matinal ou plutôt couche-tard, il est important d’adhérer à une salle dont les horaires nous conviennent.

Certains clubs sont ouverts tard, ce qui est idéal car si on s’entraîne le soir, après le travail, il faut au moins prévoir une heure d’effort, sans avoir la pression de l’horaire de fermeture.En général, les salles prévoient au moins des nocturnes certains soirs de la semaine.

À l’inverse, si l’on préfère s’entrainer le matin, on vérifie que la salle ouvre tôt, afin de pouvoir bénéficier de ses services.

La plupart des salles de sport ouvrent aussi le week-end, un critère de choix non négligeable.

Etirements

3- Le nombre d’adhérents

Certains clubs acceptent énormément d’adhérents pour rentabiliser leurs équipements. En pratique, c’est une vraie contrainte. Lorsque l’on s’entraine, on n’a pas vraiment envie d’attendre un quart d’heure devant la machine que l’on convoite… au risque de perdre toute motivation et d’arrêter là notre séance.

Lors de votre séance d’essai d’une salle, essayez de venir à l’heure la plus fréquentée. Cela vous permettra de savoir s’il est toujours possible de vous exercer dans de bonnes conditions lorsque la salle est bondée : temps d’attente aux machines, population dans les vestiaires, etc.
La sur-fréquentation peut-être désagréable et entraîner une perte de motivation. Assurez-vous donc de choisir une salle vivable, même en période de pointe.

On préfèrera une salle moyennement remplie qu’une salle surpeuplée ou à l’inverse déserte.

 

4- Des cours collectifs

Pour vous constituer un avis sur une salle, la diversité des activités proposées doit avoir son importance. Que vous soyez porté(e) sur la musculation uniquement, ou sur les cours collectifs, il est toujours plaisant de pouvoir passer de l’un à l’autre au gré de vos envies. Cours collectifs, piscine, plateau de musculation… Tout est possible. Si votre budget le permet, vous trouverez la salle de vos rêves !

Pensez aussi aux services supplémentaires. En fonction de ce que vous recherchez, du niveau de confort et de services proposés, ceux-ci peuvent avoir de l’importance dans votre choix. Certaines salles proposent des saunas, des hammams, des jacuzzis, des piscines, une garderie, etc.
Choisissez donc la salle adaptée à votre niveau d’exigence, pour ne pas avoir de regrets.On se renseigne sur les cours proposés ainsi que leurs horaires et les conditions d’accès aux cours (faut-il payer un supplément ? Faut-il s’inscrire au préalable ?).

En général, toutes les salles de sport qui en ont proposent les mêmes types de cours : abdo-fessiers, zumba, yoga… En revanche, si on cherche une catégorie spécifique de cours, on s’assure que la salle de sport que l’on convoite possède bien la licence pour les délivrer.

femme-tapis-course

5- Un matériel de qualité

Materiel salle de sport

On recherche l’essentiel et on se méfie du superflu. De quoi a-t-on besoin pour des séances de sport réussies ?

Peu importe votre objectif ou votre spécialité (cours collectifs ou musculation), un bon matériel permet toujours de mieux travailler.
Prenez donc le temps, lors de votre séance d’essai, d’inspecter chaque recoin de la salle, chaque poste, chaque espace dédié, chaque machine, etc. Le matériel doit être assez récent et en bon état.

Voici le matériel d’une salle idéale :

Un espace cardio

Dans cet espace, des tapis de course, des vélos, des machines elliptiques, des rameurs, etc. Certaines salles proposent même des salles dédiées au vélo, au rameur, etc.

Un espace cours collectifs/étirement/échauffement/abdominaux

Dans cette salle dédiée, vous pouvez participer aux cours de groupes, ou vous étirer sur votre tapis, sans pour autant prendre le risque qu’un haltère vous tombe dessus (ce qui peut arriver quand cet espace n’existe pas).

Un espace musculation

L’espace musculation doit comprendre des machines modernes et en bon état, en quantité importante, pour que vous puissiez vous entraîner correctement. Les indispensables :

  • Des haltères : de 250 grammes à 50 kilos, une grande variété est idéale.
  • Des machines libres : au moins deux postes de développé couché (l’exercice le plus prisé), 1 ou 2 barres droites, 1 ou 2 barres en Z, un développé incliné, un développé décliné, une barre de traction, des poulies, etc.
  • Une cage à squat non guidée : cet machine permet de réaliser des squats (exercice de base) avec des poids relativement élevés, sans prendre de risque. Malheureusement, cette machine est souvent absente dans les salles.
  • Des barres olympiques (barre de 20 kilos).
  • Des machines guidées.

Enfin, une zone de relaxation et d’étirements garantit la fiabilité d’une bonne salle de sport, puisque l’on doit pouvoir trouver des tapis de sol pour s’étirer.

 

6- L’hygiène et la sécurité

Nous allons transpirer (beaucoup) et l’on n’aura qu’une envie à l’issue de notre séance : nous doucher ! L’hygiène d’une salle de sport est primordiale. Elle doit être irréprochable.

Pendant une séance d’entraînement, il est assez désagréable de remarquer que le matériel est sale ou poussiéreux, que le sol colle, etc. Prenez le temps de vérifier la propreté du lieu durant votre séance d’entraînement. La salle met-elle à disposition des sprays pour nettoyer les machines et des serviettes ?

On ne doit pas tolérer des paquets de cheveux dans les douches ou des toilettes à la propreté douteuse. Pour vérifier l’hygiène de notre (future) salle de sport, on demande à aller aux toilettes pendant la visite. On peut se faire un avis rapide et très représentatif. Il faut être intransigeant sur la propreté des lieux.

De même, la sécurité est très importante. À l’inscription, on doit nous demander de fournir un certificat d’aptitude au sport, délivré par un médecin traitant (ou signer une dérogation).

femme-vestiaire

7-Le profil des membres, la population ciblée et l’ambiance

Ambiance Salle de sport

Avec le succès du fitness et de la musculation, il existe de plus en plus de salles au Maroc. Certaines sont plus spécialisées que d’autres, et les populations varient selon les lieux. Certaines salles ciblent les athlètes de haut niveau, d’autres les pratiquants d’haltérophilie, les pratiquants de crossfit, les personnes âgées, les femmes, etc.

S’entrainer dans une bonne ambiance, c’est très important. Et ça motive. Mais attention, une salle de sport n’est pas une boîte de nuit.

Lorsque l’on visite, il faut être attentif à l’ambiance qui règne dans le club. La musique est-elle trop forte ? Nous convient-elle ? Le personnel est-il aimable et disponible ? Les personnes présentes sont-elles là uniquement pour papoter ou restent-elles sérieuses dans leur entrainement ?

Un juste milieu est préférable, on vient pour se mettre au sport, mais si on peut faire quelques rencontres, c’est un plus.

 Pour avoir la garantie que vous vous exercerez en étant parfaitement à l’aise, il est très important de tester différentes salles, de parler avec quelques personnes, et de mesurer l’ambiance. Par exemple, une femme s’entraînant seule au milieu d’un plateau de musculation d’une salle fréquentée majoritairement par des hommes pourra potentiellement se sentir perdue. Veillez donc à intégrer une salle adaptée à votre objectif, à votre méthode de travail, et à votre personnalité. Musique, pourcentage d’hommes et de femmes, identité de la salle et programmes spécialisés… Soyez exigeant(e) !

8- Les services supplémentaires

C’est à nous de déterminer si cette partie est importante ou non. Certaines salles de sport proposent des services supplémentaires. La plupart sont facturés un peu plus cher, mais c’est parfois intéressant pour ce que l’on cherche.

Par exemple, on peut trouver des salles où des coaching personnalisés sont proposés, moyennant un coût supplémentaire. Il faut se demander si la salle est correcte même si on ne paye pas ce service en plus (ai-je-quand même un suivi ?)

La majorité des salles proposent un check-up complet avec établissement d’un programme adapté lors de la première séance, mais quel est le suivi proposé sans passer par un coach perso qui nous coûte un bras déjà endolori par les haltères ?

De plus, on doit se demander si nous sommes prêts à payer davantage pour avoir un accès à des services supplémentaires comme un hammam ou un sauna. Si la réponse est non, on cherche une autre salle, moins chère et plus simple.

Cours collectif

9- Les tarifs

Le prix est un facteur crucial pour la grande majorité d’entre nous. S’inscrire dans une salle de fitness/musculation est en effet un investissement conséquent. Première raison pour faire le bon choix.
Veillez donc à comparer les offres des différentes salles. Voici les éléments principaux à prendre en compte :

Les périodes de promotion

Certaines salles, à certaines périodes de l’année (généralement en septembre, ou avant l’été), proposent des réductions sur les inscriptions. Renseignez-vous sur ces promotions, de manière à vous inscrire au moment propice.

Les conditions d’inscription

Certaines salles rajoutent des “frais d’inscription” au tarif global. Veillez à bien prendre en compte ce type de frais supplémentaire dans le prix total de l’abonnement.

Les durées d’inscription

1 mois, 3 mois, 6 mois, 1 an… Chaque salle propose différentes durées d’abonnement, avec des prix variés. En règle général, plus l’abonnement est de courte durée, plus le prix est élevé. Toutefois, si vous souhaitez de la flexibilité, une salle proposant des abonnements de courte durée peut-être un avantage. Si vous êtes sûr de ne pas changer de salle dans la prochaine année, privilégiez les abonnements de longue durée, présentant les prix les plus avantageux.
Attention : ne vous engagez pas sur des durées trop longues (plus d’un an), car vous n’êtes jamais à l’abri des aléas du quotidien : perte de motivation, blessure, changement professionnel, déménagement, etc.

Les tarifs et formules

Veillez à comparer avec précision ces éléments, car une variation de quelques euros représente une somme importante sur une année.
Vérifiez le prix des différentes formules, et ce qu’elles incluent. Dans de nombreuses salles, les cours collectifs représentent un supplément au plateau de musculation, et sont donc facturés en plus. A l’inverse, certaines salles prévoient un prix global. Prenez donc le temps de comparer les différentes formules pour faire le meilleur choix.

Les conditions de paiement et de résiliation

Veillez à choisir une salle où les paiements se font facilement, et où il est très facile de résilier un abonnement. Vous avez sans doute déjà assez de formalités à gérer, faites en sorte que la musculation ne vous en rajoute pas.

10- Des conditions d’engagement

On vient de choisir notre salle de sport, c’est la bonne, on en est sûr. Cependant, avant de signer et de nous inscrire, on vérifie un dernier critère, non moins important : les conditions d’engagement et de résiliation.

En effet, nous ne sommes pas à l’abri d’un coup dur, d’un ennui de santé qui nous oblige à arrêter le sport quelques temps, d’une grossesse ou d’un déménagement. On vérifie donc les conditions de résiliation ou de report de l’abonnement.

Dans le cas d’un déménagement, avoir opté pour une chaîne de salles de sport peut être une bonne solution car, même dans une autre ville, on retrouvera sans doute un club où notre abonnement est valable.

Vous avez d’autres critères ? D’autres facteurs qui rentrent en jeu ?

Si pour choisir votre salle vous avez pris en compte d’autres facteurs que ceux que nous avons listé, n’hésitez pas à les partager avec nous en commentaire !

Jarrebt.com met à votre disposition une sélection de Salles de sport au dans les différentes villes du Maroc sur lesquelles vous pourrez partagez vos avis et retours d’expéreinces avec les autres internautes

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

  1. Yahya

    Excellent article. Beaucoup d’infos intéressantes. Merci

    Il va falloir que je m’y mette un jour 🙂