Une vidange désigne l’action de vider un réservoir, un cartervidange et/ou un circuit de son contenu liquide. Pour un véhicule tel une automobile ou une motocyclette, on parle de sa « vidange » pour désigner le remplacement de son huile moteur. La vidange c’est l’opération, basique mais indispensable, réalisée lors de chaque entretien de votre voiture et autour de laquelle tournent d’autres vérifications et points de contrôles.

 

Vidanger soi-même sa voiture ou sa moto, c’est simple

 

Chez le concessionnaire, dans un petit garage, ou même en station, cette opération est facturée à des prix variables, parfois bien élevés par rapport à la simplicité de l’opération. Elle est en réalité très facile à réaliser soi-même, pour un coût modique.

Certes, durant les premières années de vie de la voiture, on préfère souvent s’en remettre au concessionnaire, surtout pour être sûr de conserver sa garantie. Soit. Mais ensuite, sachez qu’il est inutile de payer au prix fort une opération basique. Si votre auto atteint donc un certain âge, et que vous n’avez pas peur de vous salir (un peu), vous pouvez en général sans aucune difficulté réaliser cette opération vous-même. À la clé, de sacrées économies.

Tout automobiliste peut procéder lui-même à la vidange de son véhicule. Le lubrifiant usagé doit toujours être recueilli dans un récipient étanche. A chaque vidange, notamment dans le cas d’un moteur diesel, il est conseillé de changer le filtre à huile ou au minimum une fois par an.

Cette opération se fait à moteur légèrement chaud afin de favoriser l’écoulement.

 

La préparation : importante, surtout pour une première fois

Le matériel  nécessaire:

Faire sa vidange soi-même, c'est facile et pas cher ! Le tuto Caradisiac vous explique tout

Pour plus de sécurité, il est préférable de disposer de deux chandelles pour caler l’avant de la voiture en position surélevée. On en trouve en centre-auto pour une vingtaine d’euros la paire. Elles seront vite amorties, surtout si vous entretenez ou continuerez ensuite à entretenir vous-même votre voiture. Amortie aussi la clé à ruban (ou clé à chaîne) qui servira à dévisser le filtre à huile . Par ailleurs, il faudra peut-être investir également dans une clé carrée (8 ou 10 mm) si votre bouchon de vidange se dévisse avec ce type de clé. Il vous faudra enfin disposer d’un bac de récupération pour l’huile usagée et d’un entonnoir pour remplir ensuite. Les jerrycans de vidange qui peuvent se refermer sont bien pratiques .

Sinon, tournevis ou clés torx pour retirer la protection sous moteur et clés à douilles (ou clés à pipe) pour les bouchons de vidange doivent composer le reste de votre attirail. Du classique, tout comme des journaux ou une bâche pour protéger la zone sous le moteur.

Les ingrédients :

Il vous faut fort logiquement de l’huile neuve, adaptée à votre véhicule. Vous trouverez les références admises dans le carnet d’entretien, ainsi que la quantité nécessaire. Attention, certains moteurs spécifiques ont besoin de qualités d’huile spécifiques. On pense entre autre à la 505.01 pour les TDI Volkswagen à injecteurs-pompes, voire 506.01 pour les entretiens “Long Life” et 507.00 pour les véhicules avec FAP (filtre à particules), ou encore LL01 ou LL04 par exemple pour BMW. Ces normes sont stipulées au dos des bidons d’huile. Et un réceptionniste de concession ou de centre-auto pourra vous renseigner efficacement.

Faire sa vidange soi-même, c'est facile et pas cher ! Le tuto Caradisiac vous explique tout

Profitez des conseils de ce dernier, si besoin, pour trouver la bonne référence de filtre à huile, que nous vous conseillons de remplacer à chaque vidange, et au pire une vidange sur deux si vous réduisez les intervalles préconisés par le constructeur.

Enfin, il vous faudra dans pratiquement tous les cas un joint de bouchon de vidange en cuivre, dit “à écrasement” pour remplacer l’ancien, sous peine de risquer le défaut d’étanchéité et la fuite… Il en existe de plusieurs diamètres et là encore, le réceptionniste pourra vous renseigner

Sans oublier des chiffons ou essuie-tout pour le nettoyage.

Si vous voulez être au top face aux entrailles de votre voiture, prenez avant de commencer quelques renseignements sur les emplacements à connaître (bouchon de vidange, filtre à huile) ou sur les astuces toujours bonnes à connaître.

 

L’opération en elle-même : facile mais à réaliser avec méthode

La vidange par aspiration : une bonne idée ?

Il existe une technique de vidange dite “par aspiration”. Elle consiste à aspirer, par le puit de jauge, et à l’aide d’une pompe mécanique ou électrique, l’huile contenue dans le carter avant de la remplacer par de la neuve. Inconvénient, il est pratiquement impossible par cette technique d’aspirer la totalité du contenu, et la nouvelle huile sera immanquablement polluée par l’ancienne. De plus, par définition, avec cette méthode, on ne remplace pas le filtre à huile. Elle est donc réservée, éventuellement, à une vidange réalisée entre deux “vraies”, si le véhicule est utilisé en conditions intensives. Mais c’est un pis-aller…

Tout d’abord, allez parcourir quelques kilomètres avec votre voiture. 5 ou 6 suffiront. Cela sert à mettre l’huile en température, afin de la rendre plus fluide. Ainsi, elle coulera plus facilement et rapidement du carter, qui se videra aussi plus complètement. Cela mettra également en suspension les impuretés qui pourraient s’être déposées au fond de celui-ci.

Il faut ensuite pour plus de confort monter la voiture sur chandelles, à l’aide du cric. Veillez à bien sécuriser la position et le blocage de ces dernières. C’est encore mieux si vous pouvez laisser la voiture bien à plat en profitant par exemple d’un caniveau en pente si la route est au même niveau que le trottoir, mais c’est rare… Ensuite, vous pourrez, si votre voiture en possède, retirer la protection en plastique sous le moteur, souvent maintenue par des vis cruciformes ou par des torx.

On vide !

Vous avez alors accès au carter d’huile. Repérez la position du bouchon, il est souvent sur le dessous, parfois sur le côté du carter. Avant de vous lancer dans le desserrage, n’oubliez pas de dévisser le bouchon de remplissage d’huile, sur le dessus du moteur. Si on ne le fait pas, on va avoir un phénomène de dépression, qui va entraîner des “glouglous” et une vidange plus longue et en tout cas pas facilitée…

Placez le bac de récupération sous le carter, juste sous le bouchon s’il est en dessous, légèrement décalé s’il est sur le côté car le jet va partir un peu en biais. Desserrez alors lentement, sans forcer, le bouchon, à l’aide de la clé carrée ou clé adaptée au diamètre si c’est un bouchon à empreinte hexagonale classique. Astuce : essayez de le garder en main tout du long, car s’il tombe dans le bac, il faudra alors… aller le chercher.

Faire sa vidange soi-même, c'est facile et pas cher ! Le tuto Caradisiac vous explique tout

Laissez alors toute l’huile s’écouler, cela peut prendre un peu de temps, surtout sur la fin. Lorsque le filet d’huile qui s’écoule se réduit, vous pouvez en profiter pour procéder au remplacement du filtre à huile.

Soit c’est une cartouche filtrante à remplacer à l’intérieur d’un support, fermé à l’aide de vis ou d’écrou qu’il faudra enlever et remettre. Soit c’est une cartouche qu’il va vous falloir dévisser à l’aide de la clé à ruban. Il suffit de passer le ruban autour de la cartouche, de serrer afin de parvenir à débloquer la cartouche. Une fois débloquée, elle se retire à la main sans difficultés. Si elle est bloquée, l’astuce consiste à la transpercer avec un tournevis, qui servira lui-même de levier. Attention, la cartouche contient de l’huile, qui va couler, et ce qui reste doit être versé dans le bac de récupération.

Faire sa vidange soi-même, c'est facile et pas cher ! Le tuto Caradisiac vous explique tout

Vous devez alors positionner le nouveau filtre ou la nouvelle cartouche. Pour ces dernières, n’oubliez surtout pas de lubrifier le joint d’embase intégré avec un peu d’huile usagée. Cela permet de le revisser sans effort, et surtout de faciliter le dévissage à la prochaine vidange. Si on oublie cette étape, le dévissage devient plus que fastidieux et il n’est pas rare de devoir détruire des filtres qui “ne viennent pas” à cause d’un joint non lubrifié (voir plus haut).

On lubrifie donc et on serre à la main pour commencer. Lorsque ça coince, un termine avec ¼ à ½ tour (maximum !) avec la clé à ruban.

On remplit !

Lorsque toute l’huile a fini de s’écouler, il faut revisser le bouchon de vidange en ayant pris soin de lui offrir un nouveau joint. Ici pareil, on revisse d’abord à la main, en prenant bien soin de ne pas forcer pour ne pas abîmer le filetage (ce qui serait synonyme, au pire, de remplacement du carter). Arrivé au blocage, on termine avec la clé adaptée en vissant de ¾ de tour à un tour environ, de façon à écraser le joint, mais surtout, ne jamais forcer.

Arrivé là, vous pouvez replacer la protection sous moteur et descendre le véhicule de ses chandelles pour le mettre bien à plat et procéder au remplissage avec la nouvelle huile.

Pour cet exercice, un entonnoir sera très apprécié. Si vous connaissez avec exactitude la contenance du carter d’huile, vous pouvez verser la quantité exacte. Mais nous vous conseillons d’y aller par pallier.

Faire sa vidange soi-même, c'est facile et pas cher ! Le tuto Caradisiac vous explique tout

Commencez par verser 4 litres environ, et contrôlez à la jauge. Puis ajoutez du lubrifiant par palier d’un demi-litre à chaque fois (ou moins) en vérifiant à chaque fois à la jauge après quelques minutes, le temps que l’huile soit descendue jusqu’au carter. Arrivé au niveau proche du maxi (qu’il ne faut JAMAIS dépasser, surtout sur un turbodiesel), démarrez le moteur et laisser tourner au ralenti quelques minutes, pour que le circuit se remplisse de partout, surtout au niveau du filtre à huile.

C’est enfin le dernier contrôle à la jauge, et il faudra souvent rajouter un peu car le filtre à huile, en se remplissant, aura fait baisser le niveau. Bon à savoir, il y a le plus souvent entre 1 et 1,2 litres entre le mini et le maxi.

Voilà ! Opération terminée. Enfin non, je précise qu’il faut bien refermer le bouchon de remplissage d’huile. Combien ont oublié et se sont retrouvés avec un moteur maculé de lubrifiant au bout de quelques kilomètres !

Après la vidange

L’opération est terminée, mais il faut maintenant penser à deux choses :

Faire sa vidange soi-même, c'est facile et pas cher ! Le tuto Caradisiac vous explique tout

1/ le recyclage. En effet, les huiles usagées sont des polluants redoutables. Il est interdit de s’en débarrasser dans la nature ou dans un évier (1 litre d’huile peut polluer 2 000 m2 de nappe phréatique et un million de litres d’eau !). Vous pouvez par exemple reverser votre huile usagée dans le bidon d’origine (ou dans des bouteilles si il est encore un peu rempli). Et il vous faudra ensuite ramener le tout, soit dans une déchetterie où de grands bacs sont à disposition, soit dans un garage ou un centre auto, qui sont tous équipés en cuves de récupération. Vous pourrez leur laisser aussi l’ancien filtre à huile.

2/ la mise à zéro de votre indicateur de maintenance. La procédure est différente pour chaque véhicule. Elle est le plus souvent décrite dans le manuel d’utilisation. Il s’agit le plus souvent de manipulations au niveau du compteur ou des commodos. Si la procédure n’est pas décrite dans le manuel, renseignez-vous sur notre forum, vous y trouverez certainement la réponse ou un internaute sympa pour vous renseigner. Dans le pire des cas, un passage rapide en concession et un mécano vous le fera. Encore une fois le plus souvent avec le sourire, au pire contre une somme plus que modique s’il doit passer par la valise de diagnostic.

Bilan

Au pire des cas vous aurez mis 1 h 30 pour faire votre vidange, au mieux, 30 minutes. Et aurez économisé parfois quelques centaines de dirhams. Bien sûr il vous faudra penser au recyclage. Mais voyez que, même pour un novice, l’opération est sans complexité particulière. La vidange fait en effet partie des opérations les plus simples à réaliser. Alors pourquoi dépenser plus, quand on peut le faire soi-même ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •